mars 18

Code de Conduite en Hypnose Urbaine

Code de Conduite en Hypnose Urbaine

HU bleu

 
[youtube]http://www.youtube.com/watch?v=nGw58jjF_fU[/youtube]

Nous posons quelques règles dans notre pratique de l’Hypnose Urbaine.

Nous nous prenons au jeu de devenir des Ladies et de Gentlemen de l’Hypnose.

rules

– Une Lady et un Gentleman de l’Hypnose Urbaine n’est pas un Commercial de l’Hypnose.

Nous n’allons pas à la rencontre des autres pour vendre de l’hypnose, mais nous proposons une découverte. En laissant ces inconnus accepter de partager un instant ou une expérience, nous souhaitons offrir une tranche de vie ‘magique’.

– Mon Partenaire est la personne la plus importante de cette expérience.

S’il y a une chose que nous devons mettre en pratique à chaque moment, c’est l’attention et la ratification des expressions de notre partenaire. Nous ne les connaissons pas, et nous ne savons pas ce qui leurs convient le mieux. Je ne déroule pas une routine mais je m’adapte et observe ce qui est le mieux pour eux. Je ne suis pas un Hypnotist de scène mais un Gentleman de l’Hypnose.

– Je n’ai d’yeux que pour la transe et le plaisir du partenaire.

Nous ne proposons que des instants de détente et plaisir, je prends pleinement attention à offrir la meilleurs session possible pour le partenaire. Il ne faut pas se focaliser sur les autres autour, les amis ou autres hypnos, mais seulement sur la personne qui vit l’expérience.

– Je m’oublie pour servir cet instant de découverte et de joie.

Le pratiquant devient l’opérateur attentif du moment, s’il est filmé, s’il est observé, ce microcosme ne doit jamais influencer sa pratique, la seule personne qui pourrait le faire réagir est le partenaire.

– Dans l’esprit de partage de ma discipline, je suis.

Plus que de convaincre, un pratiquant d’Hurbaine partage, cela peut être seulement dans un prétalk, dans des jeux, ou un dialogue qui s’éternise. 

– Un Gentleman n’a pas d’objectif de résultat.

Il n’y a pas d’échec dans l’hypnose urbaine mais le respect dont le partenaire vit sa transe et ce dont il est capable dans un contexte défini de découvrir.

– Un moment de relaxation aux plus septique, je peux proposer.

Un pratiquant n’étant tenu à aucun résultat, les personnes qui ne répondent à aucun test de suggestibilité, peuvent être dirigées vers un moment de détente et de relaxation.

– Mes mots sont des caresses pour l’esprit de mon partenaire.

La sémantique prend toute son importance, nous devons prendre une attention particulière à celle ci et surtout lors de la fin de session.

– D’un bien être physique je prendrai soin, de ZAP jamais je ne ferai.

Nous ne proposons rien de violent ou physiquement traumatisant, nous prenons attention si une personne se dérobe sous nos mains de la rattraper et de prendre soin qu’elle se sente bien à tout moment.

– Des Phénomènes Hypnotiques en second passeront.

Les phénomènes hypnotiques sont de merveilleuses choses à faire découvrir, seulement chacun est libre de se laisser aller vers ce niveau. Un pratiquant est suffisamment à l’écoute du partenaire pour suivre ce qui est amusant et plaisant pour lui. Si un instant de détente suffit, même si la personne est apte à partir dans les phénomènes, le pratiquant peut en rester à ce bon moment.

– Un voyage du Subconscient j’offre.

Le pratiquant offre un moment, un voyage. Il n’est pas dans un challenge, il est dans l’accueil de l’autre et de sa façon de vivre sa découverte hypnotique.

– Quelques minutes après la session avec le partenaire je reste.

Un pratiquant prend le temps qu’il faut pour constater que tout se passe bien, que le partenaire est bien et en forme.

 

1 thoughts on “Code de Conduite en Hypnose Urbaine

  1. Pingback: Street et Café de l'hypnose | *Snap* Hypnosis

Leave a Comment

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

*